Mise en série de photographies de la place Stanislas à Nancy (entre autres) lors de différents accueils présidentiels.

  • 1910, visite de Fallières à Bordeaux. La place noire de monde après le passage du cortège officiel.
    .

  • 1919, visite de Poincaré. La place Stanislas est occupée par un spectacle de gymnastique, exactement comme pour la visite de Carnot en 1892 (L'Illustration n°3980 du 14 juin 1919).
    .

  • 1932, visite de Lebrun. La place Stanislas est cette fois tout entière emplie par la foule qui peut admirer l'hôtel de ville illuminée. Pour la première fois, le public (et pas seulement les notables du banquet officiel) peut entendre le président parler : son discours, lu depuis l'intérieur de la mairie, est retransmis par haut-parleurs. En revanche, il ne se montre pas au balcon (L'Illustration n°4680 du 12 novembre 1932).
    .

  • 1944, 26 mai, visite de Pétain. La place Stanislas est toujours occupée par un vaste public. Pétain parle en tribune, du balcon.
    .

  • 1944, 25 septembre, visite du général de Gaulle. Idem : il parle en tribune, du balcon.
    .

  • 1996, visite de Chirac à Arras. Revue des troupes. Public très maigre, deux à trois rangs maximum. Une des (désormais) très rares images en plan large, illustrant le fait que le voyage n'a plus besoin de faire du nombre : les gros plans permettent de montrer le président à l'écoute.
    .




  • Actualités

    Mariot: En savoir plus...

    [Webmestre]

    [Fil rss]

    [V. 0.60]
    HOP
    HTML Organisé par le PHP
    Système d'aide à la publication sur Internet


    0061.75
    clics / mois.