Une série de photographies de Fallières dans son landau attelé à la daumont. Où l'on voit le principe de répétition linéaire à l'oeuvre dans les récits (voir chapitre 2 de Bains de foule pour des développements sur ce point) : on répète partout la même chose, comme si chaque voyage n'avait pas eu de prédécesseur. L'amnésie apparente des commentateurs tient à ce qu'ils ne peuvent, sauf à sortir du jeu, ne pas en accepter les règles. Mais la répétitivité des points de vue marque aussi, en la circonstance, l'importance de ces rares gros plans où les personnalités peuvent être véritablement « données à voir » à des spectateurs qui, très souvent, ne connaissent pas le visage de ceux qui les gouvernent.




















Actualités

Mariot: En savoir plus...

[Webmestre]

[Fil rss]

[V. 0.60]
HOP
HTML Organisé par le PHP
Système d'aide à la publication sur Internet


0013.35
clics / mois.